News Business....7J/7
Suivez-nous
Facebook
twitter
Mobile
Rss
Booking.com

Recrutement des Agents Commerciaux pour affilier les commerçants en Europe

News Business... 7J/7 & Utile - 15/11/2017 - 0 Commentaire| Lu 325 fois |

Une application gratuite pour vos courses dans le monde, inscrivez vous dès maintenant !

News Business... 7J/7 & Utile - 16/09/2017 - 0 Commentaire| Lu 459 fois |

Commerçants et entreprises, affiliez - vous à partir de 151,00 euros seulement !

News Business... 7J/7 & Utile - 26/03/2017| Lu 928 fois |

Wee : Un concept qui conquiert le monde !

News Business... 7J/7 & Utile - 02/01/2017 - 0 Commentaire| Lu 511 fois |

Création de votre site vitrine responsive de votre activité en 48h...(fixe, tablette et mobile)

News Business... 7J/7 & Utile - 02/12/2016 - 7 Commentaires| Lu 551 fois |

La weeCARD 2.0 utilise la technologie du QR Code

News Business... 7J/7 & Utile - 13/11/2016 - 0 Commentaire| Lu 364 fois |
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

PSG : ce que Neymar va rapporter à l'Etat

Rédigé le 5 Août 2017 à 01:34 | Lu 54 fois

L'arrivée du joueur star Neymar au Paris Saint-Germain devrait faire les affaires de l'Etat. "C'est une bénédiction pour le budget de la France", estime même un fiscaliste.



Derrière la joie des supporters, l'Etat voit aussi en l'arrivée de Neymar au PSG un sérieux contribuable. "Le ministre des Comptes publics se réjouit des impôts qu'il va pouvoir payer en France", reconnaissait volontiers Gérald Darmanin jeudi sur France Inter. Le salaire brut de la nouvelle star de la capitale est estimé à 62 millions d'euros par an. Un joli pactole donc, dont compte bien profiter le Trésor. "Toute personne qui arrive en France pour y travailler avec une rémunération colossale, c'est une bénédiction pour le budget de la France", a approuvé le fiscaliste Michel Taly à l'AFP.

Une clause qui pourrait rapporter environ 100 millions d'euros à l'Etat

Tout d'abord, le simple transfert du joueur du FC Barcelone au Paris Saint Germain pourrait rapporter gros. "En Espagne, les clubs mettent des clauses libératoires dans les contrats, ce qui est interdit en France", explique Thierry Granturco, avocat spécialisé dans le droit du sport, au Figaro. Pour Neymar, cette clause s'élève donc à 222 millions d'euros. Pour éviter que le joueur mette la main à la poche, le club de la capitale a annoncé ce vendredi qu'il allait directement régler la clause. Cela implique donc au PSG de payer également les charges sociales des 222 millions d'euros à l'Etat français, soit environ 100 millions d'euros.

Le PSG va verser 37,5 millions d'euros à l'Etat par an

Le salaire net de la nouvelle star de la capitale est estimé à environ 35 millions d'euros par an, soit 62 millions d'euros bruts par an. Selon l'économiste du sport, Pierre Rondeau interrogé par Le Figaro, Neymar devrait donc rapporter environ 37,5 millions d'euros par an à l'Etat français, dû à l'impôt sur le revenu du joueur et aux cotisations sociales payées par son employeur. Une somme bien plus élevée que la dernière grande vedette du club parisien, Zlatan Ibrahimovic, qui rapportait environ 19 millions d'euros à l'Etat.

Hausse des recettes de la TVA à prévoir  

L'arrivée de Neymar devrait aussi provoquer une forte hausse des ventes de maillots. Sur son site officiel, le club parisien a annoncé avoir déjà vendu pour 500.000 euros d'articles dans les premières heures qui ont suivi l'officialisation de l'arrivée de joueur dans la capitale. Les maillots étant taxés à 20%, ils devraient permettre à Bercy d'obtenir de juteuses recettes supplémentaires. Même logique pour les autres produits dérivés et jusqu'aux places des matchs au Parc des Princes taxées à 5,5%.
Publicité

Neymar ne paiera pas l'ISF

Malgré son important salaire, le nouveau joueur de la capitale sera exonéré d'impôt sur la fortune (ISF) pendant 5 ans. En effet, Neymar bénéficiera du régime des impatriés. Comme le résume le site Impots.gouv.fr, le bénéficiaire "ne doit pas avoir été domicilié fiscalement en France au cours des cinq années civiles précédant celle de sa prise de fonctions dans l’entreprise établie en France". Pensé à l'origine pour faciliter l'implantation des entreprises classiques en France, le système "d'impatrié" a très vite été adopté par les clubs de foot.

Rédigé le 5 Août 2017 à 01:34 | Lu 54 fois



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Bon à Savoir | Conseils | Infos Plus | WeePartner | Offres | News Showbiz | Débat / Réflexion | Placement | Art Sponsorisés | Parténariats | Nos Services | Archive | High Tech | Economie | Eco Afrique | Informatique | Science Tech | Mobile | Management | Entreprise | Bien être | Finance | Immobilier | Automobile | Bourse | Redaction | Investissement | Buz sur le net | Eco Internationale | Succès Story | Télécom