Opportunités !
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Google AdSense va enfin simplifier la vie aux éditeurs

Rédigé le Mardi 16 Mai 2017 à 09:54 | Lu 114 fois


Google AdSense a toujours mené une politique assez opaque, mais cela va bientôt changer. Le géant américain compte en effet simplifier la vie aux éditeurs en leur proposant plus de transparence et plus de contrôle.



Ce n’est pas une révélation, mais l’entreprise a été assez malmenée ces derniers temps sur le terrain de la publicité. De nombreux annonceurs ont en effet lancé un boycott massif de ses publicités sur YouTube après avoir réalisé que certaines de leurs campagnes apparaissaient dans des vidéos de propagande extrémiste.

Google tirant une partie de ses revenus de ses programmes publicitaires, l’entreprise a rapidement réagi et elle a ainsi mis en place plusieurs outils destinés à faciliter le travail des annonceurs. En parallèle, elle a également décidé de ne plus afficher de vidéos sur les chaînes totalisant moins de dix mille vues globales.

AdSense donnera plus d’informations en cas de non-respect du règlement

Elle n’a visiblement pas l’intention d’en rester là puisqu’elle a annoncé hier plusieurs nouveautés à destination des éditeurs inscrits au programme.

Pour commencer, ces derniers vont bientôt avoir accès à un nouveau centre de règles AdSense. Plus complet et plus transparent, ce dernier donnera immédiatement des informations détaillées aux éditeurs sur les pages et les sites ne respectant pas les conditions d’utilisation imposées par le service.

Google, on le sait, est assez tatillon en la matière et il impose des règles très strictes à ses éditeurs. Ces derniers doivent notamment s’assurer que leurs publicités ne s’affichent pas à côté de contenus violent, haineux ou même réservé à un public adulte ou averti. Ils doivent en outre s’assurer de laisser suffisamment d’espace entre leurs encarts et le contenu de leurs pages et de ne pas les intégrer à des interstitiels.

Les éditeurs ne respectant pas le règlement s’exposent naturellement à de lourdes sanctions, des sanctions pouvant aller de la désactivation de leurs encarts à… la fermeture de leur compte.

Les suspensions toucheront les pages concernées, et plus le site complet

En soi, ces règles sont tout à fait logiques et compréhensibles, mais Google avait une manière bien à lui de gérer les contrevenants au règlement. Lorsqu’un éditeur enfreignait les règles, il recevait en effet un courriel lui demandant de désactiver les encarts sur les pages concernées, sans pour autant les mentionner. La firme se contentait en effet de donner un exemple et elle invitait ensuite l’éditeur à procéder à l’examen complet de son site.

Ce qui pouvait naturellement s’avérer problématique sur des sites composés de plusieurs dizaines de milliers de pages.

Désormais, AdSense sera un peu plus souple et ce fameux centre des règles sera ainsi capable de proposer des process optimisés pour résoudre chaque situation. En outre, et c’est sans doute le plus gros changement, les suspensions d’annonces ne toucheront plus l’intégralité du site, mais seulement les pages concernées par le non-respect du programme.

Attention cependant, car si un éditeur violent trop souvent les règles, alors les mesures prises pourront s’étendre à tout son site ou même directement à son compte.

Google a également profité de l’occasion pour donner quelques chiffres. L’entreprise a notamment indiqué avoir retiré plus de 100 000 éditeurs du programme en 2016 et avoir versé plus de 11 milliards de dollars à ses partenaires à la même période. Depuis 2012, environ 91 000 sites ont été blacklistés pour avoir enfreint les conditions d’utilisation du service.

fredzone.org/


Nos Services | WeePartner | Offres | News Showbiz | Investissements | Appel d'Offres | Articles Sponsorisés | Parténariats | Archive | Bon à Savoir | High Tech | Conseils | News | Economie | Reussite | Informatique | Mobile | Management | Entreprise | Bien être | Finance