News Business....7J/7
Suivez-nous
Facebook
twitter
Mobile
Rss

Toutes les pauses au travail ne se valent pas

News Business... 7J/7 & Utile - 28/10/2017 - 0 Commentaire| Lu 75 fois |

Comment maîtriser votre excitation sexuelle et contrôler votre éjaculation

News Business... 7J/7 & Utile - 19/10/2017 - 0 Commentaire| Lu 148 fois |

Gagnez vos premiers 1000 euros sur Internet en moins de 30 jours.

News Business... 7J/7 & Utile - 18/10/2017 - 0 Commentaire| Lu 144 fois |

Comment Gagner Tous Les Jours aux Paris Sportifs ?!

News Business... 7J/7 & Utile - 17/10/2017 - 0 Commentaire| Lu 202 fois |

La vérité choquante sur le trading automatique

News Business... 7J/7 & Utile - 27/09/2017 - 0 Commentaire| Lu 167 fois |

Livre : Le Secret des Entrepreneurs Libres

News Business... 7J/7 & Utile - 25/09/2017 - 0 Commentaire| Lu 155 fois |
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Ces défauts que vous devez corriger !

Rédigé le 25 Mars 2017 à 08:07 | Lu 59 fois

Assurer le développement de son entreprise tout en dirigeant ses équipes constitue une double activité délicate pour tous les entrepreneurs : ainsi, il n’est pas rare que certains commettent des erreurs dans leur gestion au quotidien. On remarque des défauts récurrents chez les chefs d’entreprise, qu’il est bon d’identifier afin d’y remédier rapidement. Quelles sont donc les principales erreurs que les entrepreneurs se doivent de corriger ?



Le manque d’organisation

Un des défauts majeurs est de faire preuve de lacunes dans son organisation. Un mauvais aménagement des équipes, tout comme une gestion approximative du temps, peuvent devenir extrêmement problématiques lorsqu’il s’agit de mener à bien un projet. Il est important de savoir planifier et déléguer pour être en mesure de tenir les délais impartis. Un dirigeant bien organisé donne également le bon exemple à ses collaborateurs, ce qui s’en ressent sur la productivité de l’entreprise.

Le manque de communication

Pour distribuer les tâches aux équipes, une bonne communication est nécessaire : or, bien des entrepreneurs faillissent dans ce domaine. Il s’agit d’un défaut à corriger en priorité, sous peine de rencontrer de grandes difficultés dans l’exécution des tâches. Un patron doit savoir rester proche de ses équipes pour faire valoir son autorité. Un dirigeant trop peu présent ou communiquant de manière désinvolte avec ses salariés ne peut pas espérer les meilleurs résultats.

Le perfectionnisme à outrance

Vouloir tout contrôler et tout faire soi-même sont deux écueils à éviter. Les chefs d’entreprise ne peuvent pas demander la perfection à leurs collaborateurs, et ne peuvent pas non plus l’attendre d’eux-mêmes. Un degré d’exigence trop élevé peut devenir un véritable défaut, qui nuit à l’ambiance de travail et peut inciter les salariés à commettre des erreurs sous le coup de la pression. Une telle attitude nuit autant à la performance individuelle qu’à la cohésion d’équipe, et se doit d’être corrigée.

L’obsession du rendement

Allant de pair avec le point précédent, l’obsession de la productivité est rarement positive dans l’entreprise. En mettant une pression excessive à ses équipes, avec des objectifs tellement élevés qu’ils en deviennent irréalisables, un entrepreneur peut créer l’effet inverse : démotiver les salariés et faire baisser leur rendement. Au contraire, un dirigeant parvenant à maîtriser son stress et à ne pas le transmettre à ses équipes gagnera en crédibilité.

Le management trop directif

De la même manière, l’autoritarisme est un défaut habituel des chefs d’entreprise. Un patron se montrant trop directif empêche les prises d’initiative de ses collaborateurs, ne leur permet pas de s’épanouir dans leur travail et génère de la frustration. Un dirigeant attentif aux aspirations de ses salariés et leur laissant une réelle marge de manœuvre leur témoigne en revanche de la confiance, propice à de bonnes relations de travail.

La mauvaise transmission des connaissances

Enfin, le dernier défaut le plus commun chez les chefs d’entreprise est de négliger la transmission du savoir-faire. Il est pourtant nécessaire de veiller à l’évolution de ses équipes, en cherchant à améliorer leurs compétences par des formations pertinentes ou de nouvelles activités. Un chef d’entreprise qui parvient à faire grandir ses salariés sur le plan professionnel peut en effet obtenir bien plus d’eux au quotidien.

source : cliquez ici

Rédigé le 25 Mars 2017 à 08:07 | Lu 59 fois



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Bon à Savoir | Conseils | Infos Plus | WeePartner | Offres | News Showbiz | Débat / Reflexion | Placement | Art Sponsorisés | Parténariats | Nos Services | Archive | High Tech | Economie | Reussite | Informatique | Mobile | Management | Entreprise | Bien être | Finance | Immobilier | Automobile | Bourse | Science Tech | Redaction | Investissement | Buz sur le net